LES ROYAUMES DE L'EST

Il y a longtemps, un peu avant Charles le Grand en Occident, mais plus à l'est, vers le nord de Byzance, coexistaient une myriade de petits royaumes qui se faisaient la guerre, parce que les barbares avaient provoqué la désintégration de royaumes plus étendus ...

Un de ces royaumes était spinoziste.
C'était un royaume de taille modeste, mais les choses s'y passaient bien, principalement grâce à une mine d'or très rentable qui amenait la richesse aux habitants !
Mais aussi la convoitise des royaumes voisins ...

Alors un jour, ce qui devait arriver arriva : un royaume voisin, justement, décida d'envahir le royaume spinoziste, pour s'emparer de sa mine d'or !
La bataille fut féroce, et les spinozistes l'emportèrent. Enfin, il n'y avait pas que des spinozistes dans l'armée, étant donné que la religion des habitants dépendait d'eux : c'était le roi qui avait mis en place une loi spinoziste !
A la fin de la bataille, le Conseil des Sages spinozistes fit entendre son avis : la population entière du royaume qui les avaient attaqués devait être passée par les armes, ce qui faisait quand même plusieurs milliers d'individus !
Car pour les Sages, il fallait envoyer un signal fort aux autres domaines limitrophes, et empêcher que celui qui avait essayé de les envahir ne puisse  recommencer ...

Donc, pour assurer l'avenir de leurs concitoyens, les spinozistes devaient tuer tous leurs opposants : ça calmerait les autres candidats à l'invasion, selon eux ...

Le roy de l'époque accepta, puisqu'il avait fait serment de protéger son peuple, et donna les ordres pour que tous les villages ennemis soient rasés, et les habitants tués.

Mais un des capitaines spinozistes trouva trop peu conforme à ce qui était bon pour lui, que ça n'allait pas dans le sens de sa religion, que l'on aurait pu discuter avec les vaincus pour en faire des alliés ...

Il alla donc à la fois contre l'avis de son roy temporel, et contre l'avis du conseil des sages, la plus haute autorité religieuse de la Spinozie ! 
Il fut banni du royaume, et les villages furent quand même incendiés et leurs habitants tous tués : hommes, femmes et enfants ...


Quelques décennies plus tard, le royaume spinoziste tombait tout de même sous les assauts d'un autre voisin ...

Logo Spinoza

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×